Guide voyage inde

Guide voyage Inde

Du pays des maharajas au Kérala, l'Inde surprend par la richesse de ses paysages et sa magnificence architecturale. Le sous-continent témoigne d'une histoire où les colonies ont succédé aux règnes des souverains moghols. Empreinte de toutes les cultures qui l'ont construit, il s'est forgé une identité propre aux mille visages, entre contradictions et étonnement. L'Inde est la promesse d'un voyage sensoriel inoubliable, où les couleurs flamboyantes des saris côtoient les senteurs épicées.

Tous nos voyages en Inde

Fiche pays
Climat

L'immensité de l'Inde sépare le pays en deux régions climatiques : le Nord et le Sud. Toutes deux subissent la mousson mais elle apparaît en premier lieu dans le sud puis remonte vers le nord. Les zones montagneuses ne connaissent pas les chaleurs parfois difficiles à supporter des plaines en période de mousson où les 40 °C sont très souvent atteints. Pour apprécier l'Inde, il est préférable de s'y rendre entre octobre et mars, durant la saison sèche. Les températures sont alors plus clémentes et la nature dévoile des panoramas magnifiques.

Pays

Avoisinant les 3 000 000 km2, l'Inde est un pays-continent où le Nord des maharajas s'oppose à la végétation luxuriante du Sud. Une telle surface implique une population disparate, des langues et des religions différentes. 18 langues officielles ont été dénombrées dont l'anglais et l'hindi. Ce pays présidé par Pranab Mukherjee abrite des richesses ayant fait la fortune des colons anglais et français du xixe-xxe siècle. Thé, épices et bijoux étaient jadis commercialisés et exportés en Europe depuis les comptoirs, comme Pondichéry. Aujourd’hui l'Inde peut se vanter d'être pionnière dans le domaine informatique.

L'artisanat

L'Inde est une véritable caverne d'Ali-Baba du tissu. Les petites boutiques proposent d'innombrables pashminas, saris et autres habits traditionnels en soie aux couleurs éclatantes. Tapis, bijoux, poupées, épices et objets de décoration occupent également de nombreux étals. L'achat du thé peut se faire lors d'une visite d'une plantation. Vous serez assuré de la qualité. Plus originaux, les soins ayurvédiques sont issus de la médecine traditionnelle indienne. Ces soins à base de plantes issues de la culture biologique vous délasseront.
Cette partie du monde possède un trésor à la fois fascinant et redoutable : l'Himalaya. Il est possible de s'y aventurer pour un trek d'une journée ou d'une semaine pour les plus habitués. Plusieurs parcours ont été étudiés selon les niveaux physiques. Ainsi, un débutant empruntera un chemin sans obstacle menant à des temples bouddhistes, alors qu'une personne expérimentée arpentera des passages plus sinueux pour admirer une nature préservée des regards des touristes et de la pollution des grandes villes.

Informations pratiques
  • Passeport et visa

    Pour se rendre en Inde, les touristes français doivent se munir d'un passeport valable au moins six mois après la date du retour et d'un visa. Vous pouvez obtenir ce dernier auprès du consulat indien. Un visa coûte actuellement 65 €. Selon la région de votre séjour, renseignezvous sur d'éventuelles autorisations ou démarches administratives spécifiques.

  • Formalités douanières

    Les cigarettes et l'alcool sont soumis à la même réglementation que tous les autres vols internationaux. Notez que l'Inde fait preuve d'une grande sévérité lorsqu'il s'agit des antiquités et objets d'art. Pour vous tenir informé, consultez le site http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs .

  • Boucler sa valise

    Comme dans tous les pays chauds, il est préférable de favoriser des vêtements légers en coton. Cependant, glissez un gilet et un pantalon pour les nuits qui peuvent se rafraîchir. Ils vous protègeront aussi des insectes. Si vous prévoyez de visiter des lieux sacrés, optez pour une tenue couvrant bras et jambes, et portez des chaussures faciles à retirer.

  • Santé

    Il est vivement recommandé de s'assurer que les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la fièvre typhoïde et les hépatites A et B soient à jour. Actuellement, se faire vacciner contre la rage est également conseillé mais pas obligatoire. Il est judicieux d'emporter quelques médicaments de base. Préférez l'eau en bouteille à l'eau du robinet et restez vigilants concernant les aliments frais. Afin d'organiser au mieux votre voyage, rendez-vous sur http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs .

  • Electricité

    Le courant est de 220 volts. Mieux vaut avoir avec soi un adaptateur car certaines prises ont trois fiches rondes.

  • Devises

    En Inde, c'est la roupie (Rs) qui est la monnaie nationale. À l'heure actuelle, le taux de change y est très intéressant. 1 € vaut environ 82 Rs. Assurez- vous du taux avant votre départ sur https://fr.finance.yahoo.com/devises/convertisseur/ .Il vous sera possible d'échanger sur place l'euro contre des roupies aussi bien dans la majorité des bureaux de change que dans les banques et quelques hôtels de bon standing.

  • Carte bancaire

    Les machines pour cartes n'étant pas fiables, tâchez de toujours posséder des espèces pour régler vos achats. Vous trouverez des distributeurs automatiques dans toutes les grandes villes. Les cartes sont acceptées dans une majorité des infrastructures touristiques.

  • Dollar americain

    Le dollar américain pourra vous dépanner si un problème survient. Sinon il n'est pas monnaie courante.

Calendrier

Quelques commémorations sont l'affaire de tous les Indiens : le 26 janvier célèbre le jour de la République, le 15 août a lieu la fête de l'indépendance et le 2 octobre est la date anniversaire du Mahatma Gandhi. Sachez que le dimanche est considéré comme un jour férié, mieux vaut donc prendre ses précautions pour les visites et les activités. L'Inde accueillant de nombreuses religions (islam, hindouisme, catholicisme...), son calendrier festif se révèle riche. Les musulmans fêtent le mouton, les chrétiens le Vendredi saint, les hindouistes le Vijaya Dashami...

Lexique des expressions courantes

L'anglais est compris par la majorité des Indiens, ce qui facilite les échanges. L'hindi est la deuxième langue nationale.


1 : ek.

2 : do.

3 : teen.

Bonjour : namasté ou namaskar.

Au revoir : namasté ou namaskar.

Merci : dhanyabaad ou thank you.

S’il vous plaît : kripaya.

Excusez-moi : kshama kijiye.

Comment allez-vous ? : aap kaiseh hain ?

Oui : han.

Non : nahiin.

Moins : kam.

Un peu : torah sa.

Beaucoup : bahut.

Grand : bara.

Petit : tchota.

Je ne comprend pas… : mai nahi samajh.

Combien coûte… ? : kaa kirayaa kitna hai ?

A droite : daahini taraf.

A gauche : baayi taraf .

Où se trouve… ? : kahan hai ?

Eau : paani.

Pain : rofi.

Petit-déjeuner : Nashta.

Notre Conseil

Les Indiens adoptent une pratique stricte à propos des comportements physiques, en particulier à l'encontre des femmes. Adoptez une tenue adéquate dans et hors des temples (bras et jambes couverts).Il est extrêmement choquant qu'un homme et une femme montrent leur affection en public. Sachez qu'à l'inverse de nous, les Indiens oscillent la tête de droite à gauche pour approuver. Enfin, l'utilisation de la main gauche est à proscrire lors des salutations et des repas.

Top 10 des incontournables
  • Taj Mahal, Agra (Carte : C3)

    Ouvert tlj sauf vendredi de 6 h à 19 h. Entrée payante. Shah Jahan, empereur moghol, fit élever un tombeau de marbre blanc pour sa femme Mumtaz Mahal, décédée en 1631. Vingt-deux ans furent nécessaires pour son édification. Sur les murs, des versets du Coran, des incrustations de pierres et des motifs gravés sont visibles seulement lorsqu'on s'en approche. Il a été dit qu'à l'époque un tombeau jumeau en marbre noir était prévu pour l'empereur. Les deux époux sont finalement inhumés ensemble dans le Taj Mahal.

  • Fort Rouge, Agra (Carte : C3)

    Ouvert tlj de 6 h à 18 h. Entrée payante. Agra recèle un autre trésor : le Fort rouge. Situé non loin du Taj Mahal, il s'agit d'un véritable complexe impérial. Le palais de Jahangir, les salles d'audiences et la mosquée Moti Masjid témoignent de la vie à la cour d'Akbar (1542-1605). Le Fort Rouge, et plus particulièrement le Khas Mahal, est connu pour avoir été la dernière demeure de l'empereur Shah Jahan, gardé prisonnier par son fils. Des magnifiques mosaïques colorées revêtent encore quelques salles du fort.

  • City Palace, Udaipur (Carte : B4)

    Entrée par l’avenue Sireh Deorhi Bazar. Ouvert tlj de 9 h 30 à 17 h. Entrée payante. C'est dans la nouvelle capitale du Rajasthan que les maharajas établissent leur cour en 1727. À l'emplacement d'un pavillon de chasse, Sawai Jai Singh II ordonne la construction du City Palace et de la ville. Les souverains se succédant, la cité acquiert de nouveaux édifices. L'ensemble du City Palace regroupe plusieurs palais et salles d'audiences reconvertis en musées pour la plupart.

  • Hawa Mahal, Jaipur (Carte : C3)

    Le long de l’avenue Sireh Deorhi Bazar. Ouvert tlj sauf vendredi de 9 h à 16 h 30. Entrée payante. Le Hawa Mahal, construit avec du grès rose, est l'un des monuments les plus réputés du Rajasthan. En réalité, il s'agit davantage de la façade que du palais en lui-même qui retient toute l'attention. Elle est ajourée par près de 1 000 ouvertures laissant la rue à la vue des dames du harem. La façade et ses fenêtres permettaient aux spectatrices de se délecter d'un léger vent.

  • Fort Amber, Jaipur (Carte : C3)

    Ouvert tlj de 9 h à 16 h 30. Entrée payante. Avant qu'Amber ne soit remplacée par Jaipur en tant que capitale du Rajasthan, elle accueillait les résidences princières au sein du Fort Amber. La ville fut dotée d'une forteresse au XVIe siècle par Man Singh I. Jai Singh I embellit le site en le dotant de nouveaux bâtiments. L'intérieur est orné de mosaïques et de miroirs luxueux. Dédale de palais et de jardins, Fort Amber est accessible par diverses portes dont celle de Ganesh, Ganesh Pol, divinité bienveillante.

  • Pushkar (Carte : B4)

    A 11 km au nord-ouest d’Ajmer. Le village de Pushkar s'est développé autour du lac du même nom. La légende raconte que le dieu Brahma aurait créé cette étendue d'eau à partir d'un pétale de rose. Les hindous s'immergent dans l'eau purificatrice et bienfaitrice de ce lieu sacré. Un temple a été érigé en l'honneur de ce dieu créateur. Pushkar est habité par une tranquillité à ne pas déranger. Les Indiens de ce village initient les curieux à leurs pratiques et rituels, comme la cérémonie des offrandes.

  • Bénarès (Carte : E4)

    A 122 km à l’est d’Allahabad. Bénarès, ou Varanasi, est l'un des hauts lieux de l'hindouisme. Le Gange, bordé de temples dédiés aux divinités comme Shiva, attire les foules qui se pressent afin de s'y baigner. Les ghats, escaliers descendant jusqu'au fleuve, s'étendent à perte de vue. Les hindouistes les empruntent pour se laver de leurs pêchés quand d'autres y rendent leur dernier souffle. Mourir en cette ville sainte éviterait les réincarnations et faciliterait l'accès au nirvana ou moksa, forme de libération.

  • Shekhawati (Carte : B3)

    À 115 km au nord-ouest de Jaipur. Situé au nord du Rajasthan, la région de Shekhawati est constellée de havelis, anciennes maisons des marchands installés au xviie siècle. Ce lieu d'apparence hostile cache en réalité des bijoux architecturaux insoupçonnés. D'origine marwari, ces marchands firent fortune grâce à la route de la soie. Shekhawati devint une halte de ce commerce si prisé. Soie, épices et opium transitaient jusqu'au Moyen Orient.

  • Udaipur (Carte : B4)

    A 112 km au sud-ouest de Chittorgarh. Udaipur compte parmi les plus belles villes du Rajasthan, régions des maharajas. Les nombreux palais s'élèvent autour et sur le lac artificiel Pichola. City Palace, Jag Mandir et Jag Niwas sont des joyaux construits entre le xvie et xviiie siècle, agrandis ou aménagés au fil des règnes. Surnommée la ville blanche en raison de la couleur des maisons, Udaipur enchante le monde entier et celui du cinéma. Jag Niwas, désormais Lake Palace Hotel, a servi de cadre à l'un des volets de James Bond, Octopussy.

  • Réserve naturelle de Periyar (Carte : C6)

    Ce parc du grand lac de Periyar est le lieu idéal pour l'observation de la faune et de la flore de l'Inde du Sud. éléphants, bisons, oiseaux, léopards, singes peu farouches vivent dans cet espace protégé. Il est plus aisé de les apercevoir au cours de la période sèche quand ils s'abreuvent. Une promenade en bateau est possible mais une excursion à pied reste le meilleur moyen pour les approcher. La réserve est aussi agrémentée d'un jardin aux épices et d'une plantation de thé.

Points d'interêts touristique
  • Taj Mahal, Agra (C3)
  • Fort Rouge, Agra (C3)
  • City Palace, Udaipur (B4)
  • Hawa Mahal, Jaipur (C3)
  • Fort Amber, Jaipur (C3)
  • Pushkar (B4)
  • Bénarès (E4)
  • Shekhawati (B3)
  • Udaipur (B4)
  • Réserve naturelle de Periyar (C6)
Pourquoi nous choisir